Sports

Statut de Jérusalem: manifestations en Tunisie et en Jordanie

 

Manifestation en Turquie contre le changement de statut de Jérusalem par le président Donald Trump, le 07 décembre 2017 –
ADEM ALTAN / AFP

Des milliers de personnes ont manifesté jeudi en Tunisie contre la décision américaine de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, et les parlementaires ont appelé à une mobilisation nationale vendredi.

En Jordanie, des centaines de manifestants ont brûlé des photos du président Donald Trump et le drapeau américain près de l’ambassade des États-Unis à Amman. « Pas d’ambassade américaine sur le sol jordanien », ont-ils crié en scandant également « Mort à Israël ». Des protestations sont également prévues ce vendredi dans le royaume après la prière musulmane hebdomadaire.

« Nous sommes tous Palestiniens »

Dans le centre de Tunis, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées, à l’appel de partis de gauche et groupes islamistes, aux cris de « Nous sommes tous Palestiniens », et « Trump soit maudit ».

Entre 100 et 200 manifestants, qui avaient tenté de se diriger vers l’ambassade américaine, en ont été empêchés par la police, selon un journaliste de l’AFP sur place. Plusieurs dizaines de minibus de police étaient déployés et toutes les routes alentours coupées. D’autres protestations ont eu lieu dans le monde musulman, notamment au Pakistan et en Turquie.