la Belgique

Trois conseils pour faire le plein de vitamines D en hiver

Les conditions météorologiques ne sont pas optimales ces dernières semaines. C’est le moins que l’on puisse dire. Le soleil ne pointe pas souvent le bout de son nez en ce moment. 

Or, la lumière du soleil est importante pour la création de la vitamine D. « On synthétise cette vitamine grâce à l’effet de la lumière à travers la peau », explique Evelyne Berlingin, dermatologue au CHU Ambroise Paré à Mons. « C’est une vitamine nécessaire pour notre croissance osseuse. On en parle aussi beaucoup maintenant comme protectrice contre certains cancers, comme le cancer du sein, le cancer du tube digestif, voire même le cancer de la prostate. »

Evelyne Berlingin conseille ainsi aux citoyens de s’exposer au soleil plusieurs dizaines de minutes par jour, quand c’est possible bien évidemment. Mais c’est bien souvent insuffisant. 

« Quand on manque de luminosité, on peut également prendre des compléments sous forme d’ampoules ou de gélules que l’on trouve en pharmacie », ajoute le docteur Pierre Lemaire, du CHR Mons-Hainaut.

La vitamine D se trouve aussi dans certains aliments, et notamment les poissons gras comme la morue, le saumon ou le maquereau.

Et la luminothérapie ? « Elle est utile contre les dépressions mais par pour la vitamine D. Il faudrait en faire toute la journée pour faire le plein de vitamine D », glisse encore le docteur Lemaire.

80% de la population belge est carencée en vitamine D. Et pour le savoir, il suffit de faire une prise de sang.