Monde

Trump « moralement inapte » à être président des États-Unis, selon l’ex-directeur du FBI James Comey

À l’occasion de la sortie de son livre, l’ex-directeur du FBI James Comey a de nouveau attaqué Donald Trump, qui l’a limogé en 2017. Il a jugé le président américain « moralement inapte » à diriger le pays.

Le président américain Donald Trump est "moralement inapte" à diriger les États-Unis, a affirmé l'ancien directeur du FBI James Comey, dans une interview à la chaîne de télévision ABC diffusée dimanche 16 avril.

"Je ne crois pas à ces histoires selon lesquelles il serait mentalement déficient ou dans les premiers stades de la démence", a écarté James Comey. "Je ne crois pas qu'il soit médicalement inapte. Je crois qu'il est moralement inapte à être président."

.@GStephanopoulos: “Is Donald Trump unfit to be president?â€@Comey: “Yes, but not in the way I often hear people talk about it…I don’t think he’s medically unfit to be president. I think he’s morally unfit to be president.†https://t.co/nzGYlTmLXf #Comey pic.twitter.com/4eag9flFZ2

  ABC News (@ABC) 16 avril 2018

>> À lire aussi : Pour l'ex-chef du FBI, James Comey, Trump est un "président immoral" au comportement "mafieux"

"Notre président doit incarner le respect et adhérer aux valeurs qui sont au cœur de notre pays. La plus importante étant la vérité. Ce président n'est pas capable de le faire", a estimé James Comey.

Comey limogé par Trump en 2017

James Comey était dimanche l’invité d'ABC à l’occasion de la publication de son livre intitulé "A Higher Loyalty: Truth, Lies, and Leadership", dans lequel il dresse un portrait au vitriol du locataire de la Maison Blanche, l'accusant d'être obsédé par son image et peu soucieux du bien public.

Donald Trump l’a limogé en 2017 après avoir mis en cause la manière dont le FBI avait mené l'enquête sur l'usage illégal, par la démocrate Hillary Clinton, d'un serveur privé pour ses emails lorsqu'elle était secrétaire d'État. Le président a aussi fustigé l'enquête du FBI sur des soupçons de collusion entre son équipe et des responsables russes pendant la campagne pour l'élection présidentielle de 2016.

Donald Trump, en réaction aux déclarations de James Comey, s'est une nouvelle fois déchaîné dimanche contre l'ancien chef du FBI dans une série de tweets. Il a écrit que l'enquête sur les emails de Hillary Clinton avait été menée "stupidement" et a qualifié James Comey de "raclure".

Slippery James Comey, a man who always ends up badly and out of whack (he is not smart!), will go down as the WORST FBI Director in history, by far!

  Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 15 avril 2018

Avec AFP

Première publication : 16/04/2018