Politique

Un attentat déjoué en France, interpellation de deux frères d’origine égyptienne

Les deux individus interpellés en rapport avec un attentat « déjoué » par les forces de sécurité françaises, évoqué vendredi par le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, ont été arrêtés le vendredi 11 mai, selon une source consultée par l’AFP. La double interpellation a eu lieu « dans le 18e arrondissement parisien », dans le nord de la capitale, selon cette même source.

Elle est donc survenue avant même l’attaque au couteau qui a secoué la capitale française samedi dernier, lors de laquelle le Franco-russe Khamzat Azimov a tué une personne et en a blessé cinq autres dans le quartier Opéra, en plein centre.

Gérard Collomb a dévoilé vendredi que deux personnes sont suspectées d’avoir eu l’intention de commettre un attentat. Ces deux frères d’origine égyptienne « avaient des tutoriels qui indiquaient comment construire les poisons à base de ricine ».

Selon la source proche de l’enquête contactée par l’AFP, un des deux hommes « reconnaît avoir voulu passer à l’acte ».

Au total, 51 attentats ont été déjoués depuis janvier 2015, avait indiqué fin mars le Premier ministre, Edouard Philippe.