la Belgique

Un éboueur agressé par un automobiliste coincé derrière son camion

 

PHILIPPE HUGUEN / AFP

Un agent de propreté a été victime d’une agression lundi soir, dans le centre ville de Toulouse. Un homme, furieux d’être coincé derrière son camion, l’aurait « étranglé » avant de prendre la fuite. 

C’est une agression violente dont a été victime cet agent de propreté. Lundi soir en plein cœur de Toulouse, un éboueur de 49 ans a été agressé par un automobiliste, raconte La Depeche. L’homme, coincé derrière son camion, a tenté de l’étrangler, puis l’a heurté avec sa voiture.

La scène a été commise alors qu’il était en service. Il a été transporté à l’hôpital, ses jours ne sont pas en danger. L’agent de propreté a tenu à dénoncer l’agression dont il a été victime.

« Nous étions rue de la Pomme, près du Capitole et un automobiliste se trouvait derrière nous avec une Passat noire, raconte la victime. Il a commencé à proférer des noms d’oiseaux car nous n’avancions pas assez vite et qu’il ne pouvait pas nous doubler. J’ai poursuivi mon travail sans rien dire, en restant courtois », raconte l’homme au journal La Depeche.

« Il m’étranglait au sol. Je voyais que j’allais mourir ».

Mais l’agression ne s’arrête pas là. «Il était accompagné d’une femme qui l’incitait à être agressif. Furieux, il est descendu de sa voiture. Il s’est jeté sur moi. Je suis tombé à terre et il m’étranglait au sol. Je voyais que j’allais mourir.»

L’agent de propreté, nommé Xavier, raconte alors qu’un groupe de plusieurs dizaines de personnes interviennent. «Ils n’ont pas pris ma défense mais la sienne. Ils l’ont aidé à dégager sa voiture. En partant, il m’a heurté. On ne l’a pas retrouvé à ma connaissance.» Une fois arrivé à l’hôpital, trois jours d’interruption totale de travail lui sont prescrits.

Une plainte a été déposée contre X pour violences sur personne chargée d’une mission de service public. Une enquête est ouverte. Sur Twitter, le maire de Toulouse a tenu à réagir à cette agression. 

Un agent de la propreté a été renversé hier soir au centre-ville de #Toulouse par un automobiliste qui a pris la fuite. Je dénonce cet acte inadmissible qui l’a conduit à l’hôpital. Xavier, nous vous apportons tout notre soutien et vous souhaitons un bon rétablissement

— Jean-Luc Moudenc (@jlmoudenc) 10 octobre 2017