la Belgique

Un lâcher de fleurs pour Ulysse, le jour de ses funérailles

Les funérailles d’Ulysse Mincke, auront lieu ce mercredi après-midi, au crématorium de Mons. Le jeune scout de 12 ans est décédé après avoir été projeté par une voiture dans l’Escaut par-dessus la rembarde du pont d’Hérinnes, dans l’entité de Pecq. 

Ulysse habitait Cuesmes (Mons), il était en hike avec 25 autres scouts au moment du drame qui s’est déroulé samedi dernier, le 18 novembre: l’automobiliste a perdu le contrôle de sa voiture et a foncé sur le trottoir sur le groupe de scouts.

Les funérailles du petit garçon auront lieu à 14h30 à Mons ce mercredi 22 novembre. Au même moment, sur le pont d’Hérinnes, des centaines de fleurs seront lancées du pont par des anonymes, sensibles au drame qui s’est produit et qui souhaitent, par ce geste, apporter leur soutien à la famille.

Un appel pour les réfugiés

De leur côté, les parents, qui ont reçu plusieurs centaines de messages de soutien sur Facebook, ont lancé un appel afin que, ceux qui souhaitent rendre hommage à leur fils le fassent utilement: « Si vous voulez rendre hommage à Ulysse, n’apportez pas de fleurs, demande le papa sur sa page Facebook, faites un don à « Deux euros cinquante ». Mieux, faites un ordre permanent, même tout petit, qui l’honorera tous les mois. Ulysse était sensible au drame des migrants. Il serait devenu un adulte sensible et intelligent, le genre de personne dont nous avons besoin pour que le monde devienne meilleur. « 

« Deux euros cinquante » se présente comme un mouvement citoyen qui concentre son action sur l’aide alimentaire: « Nous nous proposons de récolter de l’argent afin de faire des courses alimentaires dont nous ferons des paquets individuels a remettre aux réfugiés actuellement pourchassés partout dans Bruxelles mais surtout autour de la Gare du Nord et du parc Maximilien ».

L’enquête

En ce qui concerne l’enquête portant sur l’accident, elle se poursuit pour établir les circonstances exactes. L’automobiliste à l’origine du drame a été blessé au cours de l’accident (sa voiture a heurté un poteau et la rembarde du pont). Il n’a pas encore été entendu par les enquêteurs. Il n’était pas sous l’influence de l’alcool au moment du drame.