la Belgique

Une solution inattendue pour l’échangeur E17 de Waregem

L’agence flamande des Routes et de la Circulation envisage un système encore méconnu pour s’attaquer au trafic à hauteur de l’échangeur E17-N382. Il s’agit du Diverging Diamond Interchange (DDI), indique lundi l’agence.

Le passage se fait difficilement à hauteur de l’actuel échangeur, qui connait souvent des files jusqu’à l’E17. Les ronds-points voisins de la N382 sont également encombrés. Quatre scénarios ont été élaborés et c’est le plus révolutionnaire d’entre eux qui a été retenu: le Diverging Diamond Interchange. Ce scénario a déjà été appliqué aux États-Unis mais il s’impose aussi peu à peu en Europe. La France en est un exemple, avec 70 dispositifs installés.

Tourner à gauche sans être gêné

Ce système permet aux automobilistes qui doivent tourner à gauche — soit pour monter sur l’E17, soit pour en descendre — d’être moins gênés dans leur manœuvre. Sur le pont, les conducteurs qui doivent passer de la bande de droite à la bande de gauche sont ainsi déviés. De cette manière, les voitures qui désirent tourner à gauche ne sont plus dépendantes des feux de circulation et bénéficient d’une dérivation. D’autres feux sont toutefois prévus pour faciliter les croisements.

Des changements sont aussi prévus pour les ronds-points voisins et des bandes de sortie supplémentaires viendront compléter le dispositif. Afin d’améliorer la sécurité des cyclistes et le passage des véhicules motorisés, l’agence flamande des Routes et de la Circulation prévoit de séparer les cyclistes du trafic sur l’échangeur. Un pont cyclable sera ainsi construit au-dessus de l’E17 entre la Kalkhoevestraat et la Keizerstraat.

Le concept du Diverging Diamond Interchange sera encore davantage développé dans le courant de l’année 2018. En effet, des travaux au croisement du rond-point avec la rue de l’Industrie sont également au programme.