Economie

Vols annulés: le site internet de Ryanair pris d’assaut par les passagers

40 à 50 avions annulés chaque jour: Ryanair compte fonctionner à ce rythme jusqu’à la fin octobre. La compagnie explique qu’elle n’arrive plus à assurer la ponctualité de ses vols. Ryanair le promet : les passagers concernés pourront modifier leur vol ou se faire rembourser.

En attendant, son « live chat », son service aux consommateurs sur internet, est pris d’assaut. « Vous êtes numéro 101 dans la file, votre temps d’attente est de 77 minutes » : voilà ce qu’un passager de Ryanair peut lire ce samedi après-midi en tenant de se connecter au site de la compagnie aérienne low-cost.

Et c’est exceptionnel, nous répond l’une des opératrices, « étant donné la situation ». Impossible pour elle de vous confirmer si votre vol de la semaine prochaine ou après, sera ou non maintenu. Cela peut se décider en dernière minute.

Logique d’annulation

Quant à la logique d’annulation observée par Ryanair, l’opératrice explique aux passagers que les raisons sont indépendantes de la volonté de la compagnie.

Cette réponse est contradictoire par rapport à la posture officielle de Ryanair, qui a expliqué vendredi que c’était bien une stratégie assumée: il s’agit d’annuler certains vols pour que d’autres, maintenus, arrivent à l’heure. Et le but est de retrouver une ponctualité perdue, et ainsi d’améliorer une image détériorée, quitte à passer par une phase de crise où quelques passagers seront très mécontents.

En attendant, sachez que vous serez prévenus par sms ou email si votre vol est annulé. Et qu’a priori, vous aurez droit à un remboursement ou une réaffectation gratuite sur un autre vol. Si l’annulation a lieu dans les deux semaines avant le vol, vous avez droit à une compensation légale– 250 euros pour les vols de moins de 1500 km-, que vous devrez réclamer auprès de la compagnie.