Monde

CCI de la fédération de RUSSIE avait engagé des poursuites pénales sur la réhabilitation du nazisme en Ukraine

Le président du comité d’Enquête de la fédération de RUSSIE Alexander Bastrykin

© Michael Климентьев/service de presse du président de la fédération de RUSSIE/TASS

MOSCOU, 14 janvier. /TASS/. Le comité d’enquête de Russie, avait engagé plusieurs procédures pénales pour des faits de réhabilitation du nazisme en Ukraine. Ce sujet a déclaré le président de la CCI de la fédération de RUSSIE Alexander Bastrykin publié une interview, « le journal Russe ».

Voir aussi


Ce sera avec les monuments aux soldats soviétiques en Europe de l’est

« Nous ne pouvons rester indifférents à de nombreux faits de profanation de la sculpture et de l’architecture des édifices consacrés à la lutte contre le fascisme et les victimes du fascisme, ainsi que осквернению symboles de la gloire militaire de la Russie sur le territoire de l’Ukraine, a souligné Moscou. – Je pense, rappelez-vous que le fait de les nationalistes ukrainiens avec des monuments dans la ville de Глиняны de la région de Lviv, Novomoskovsk la région de Dnipropetrovsk. Un comité d’enquête dans des affaires criminelles de l’article de notre code Pénal « Réhabilitation du nazisme », installés les circonstances de ces crimes ».

Article 354.1 du code PÉNAL de la fédération de RUSSIE (« Réhabilitation du nazisme ») a été introduite dans le code PÉNAL en mai 2014 et prévoit une responsabilité pour la négation des faits établis le verdict du tribunal de Nuremberg, l’approbation des infractions établies à cette scène, ainsi que la propagation de fausses informations sur les activités de l’URSS dans les années de la Seconde guerre mondiale. Russe du code PÉNAL, il menace de la punition de l’amende à l’emprisonnement jusqu’à 3 ans, et dans le cas de l’utilisation de situation professionnelle ou de diffusion de fausses informations par les MÉDIAS, prévoit une peine de 5 ans de prison. Aussi l’article 354.1 du code PÉNAL prévoit la responsabilité de la profanation des symboles de la gloire militaire de la Russie.

Voir aussi

Les vandales ont endommagé le monument pour les soldats soviétiques dans la région de Kirovograd Ukraine

Dans la région de Tchernigov, les vandales ont détruit le monument du dirigeant partisans soviétiques Fedorov

Zakharova: de la fédération de RUSSIE frappe l’inaction de l’Ukraine dans l’enquête sur des cas de profanation de monuments

La RUSSIE appelle l’Ukraine et la Pologne de ne pas commettre des actes de vandalisme à l’égard des monuments militaires