Monde

Américain emprisonné en Iran : Washington exige la libération immédiate de ses ressortissants

En réaction à la condamnation d’un ressortissant américain à 10 ans de prison en Iran, les Etats-Unis ont réclamé à l’Iran, dimanche, la « libération immédiate » de tous les Américains « injustement détenus » par Téhéran.

Les Etats-Unis réclament à l’Iran la "libération immédiate" de tous les Américains "injustement détenus" par la République islamique, a indiqué dimanche 16 juillet un responsable du département d’Etat après la condamnation, par la justice iranienne, d’un Américain accusé d’"infiltration" à 10 ans de prison.

"Le régime iranien continue de détenir des ressortissants américains et d’autres étrangers sur la base de poursuites inventées en matière de sécurité nationale", a tonné ce responsable dans un contexte de très nette crispation entre Washington et Téhéran depuis l’arrivée au pouvoir du président Donald Trump.

Absence de relations diplomatiques

Washington et Téhéran n’ont plus de relations diplomatiques depuis avril 1980, dans la foulée de la révolution islamique, et après une période de timide réchauffement sous le deuxième mandat de Barack Obama, les relations sont de nouveau tendues.

Les deux pays ont signé avec d’autres grandes puissances le 14 juillet 2015 un accord sur le programme nucléaire iranien que l’administration de Donald Trump entend pour l’instant honorer même si elle y est hostile.

>> À lire sur France 24 : L’administration Trump hausse le ton sur l’Iran mais sa stratégie reste floue

Dimanche, le porte-parole de la Justice iranienne, Gholamhossein Mohseni-Ejeie, qui a annoncé lors d’une conférence de presse la condamnation à dix ans de prison d’un Américain, n’a pas précisé son identité, ni la date de son arrestation. Selon l’agence Mizanonline, qui dépend de l’autorité judiciaire, la personne arrêtée s’appelle Xiyue Wang et possède la nationalité américaine mais aussi chinoise car née à Pékin.

Avec AFP

Première publication : 16/07/2017