la Belgique

Bruxelles saura ce jeudi si elle va accueillir des matchs de l’Euro 2020

Le comité exécutif de l’UEFA doit dire s’il conserve Bruxelles parmi les villes hôtes de l’Euro-2020. L’examen de la candidature belge ouvrira d’ailleurs la séance.

Cette décision est plus qu’incertaine. A ce stade-ci, « l’Eurostadium » n’existe qu’à l’état de maquette et il n’y a toujours pas de certitude qu’il pourra être construit dans les temps.

L’UEFA a donc trois possibilités: confirmer Bruxelles comme ville hôte – ce qui est peu probable -, disqualifier le dossier pour cause d’incertitude de la livraison dans les temps d’un stade aux normes internationales ou encore reporter la décision.

Les porteurs du projets espèrent un report jusqu’au début 2018. Ce délai devrait permettre d’apporter tous les apaisements concernant la construction de ce stade qui devrait accueillir trois matchs de groupe ainsi qu’une huitième de finale. 

Ils comptent sur la compréhension de l’UEFA suite aux nombreux obstacles dans ce projet. Le constructeur n’a toujours pas obtenu de permis de bâtir de la région flamande. La Flandre a jusqu’au 2 février pour trancher. 

En cas de disqualification, Bruxelles serait remplacé par Stockholm ou Cardiff et ne figurerait pas parmi les 13 grandes villes appelées à fêter les 60 ans de l’UEFA.