Politique

Deux proches des Balkany condamnés pour une affaire d’emploi fictif

 

Patrick et Isabelle Balkany lors d’un meeting le 3 décembre 2015 à Rueil Malmaison (Hauts-de-Seine) –
LIONEL BONAVENTURE / AFP

L’ancien directeur de cabinet de Patrick Balkany à la mairie de Levallois-Perret, Jean-Pierre Aubry, et un proche d’Isabelle Balkany, Jean Testanière, ont été condamnés le 7 septembre pour une affaire d’emploi fictif.

L’ancien bras droit de Patrick Balkany à la mairie de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), Jean-Pierre Aubry, a été condamné le 7 septembre à un an de prison avec sursis et à une amende de 40.000 euros pour détournement de fonds publics, selon franceinfo.

Entre 3.400 et 4.300 euros par mois pour « le Mage »

Son tort? Avoir fait embaucher à la mairie un proche d’Isabelle Balkany, Jean Testanière, entre 2006 et 2011. Ce proche du grand banditisme corse a d’abord obtenu un poste de responsable d’une structure municipale dédiée à la petite enfance de 2006 à 2008, puis un autre de préparateur psychologique des athlètes du Levallois sporting club (LSC) de 2008 à 2011. Le tout pour un salaire de 3.400 à 4.300 euros selon les périodes, alors que les enquêteurs n’ont pas trouvé de traces de ces activités.

Ce dernier a été condamné à un an de prison avec sursis et 60.000 euros d’amende pour recel. Il n’a pas fait appel de ce jugement. Jean Testanière, surnommé « le Mage », était il y a quelques années le « guérisseur magnétiseur » de plusieurs personnalités parisiennes, dont Isabelle Balkany, qui a eu recours à ses services. La femme du maire de Levallois réfute toutefois un quelconque renvoi d’ascenseur, et n’a pas été poursuivie.