la Belgique

Huy: une exposition met à jour un épisode historique méconnu de la vie hutoise

« 1917, évacués français en région hutoise » est le nom d’une exposition qui décrit la venue, durant la Grande Guerre, de plus de 3000 français en exil.

Une quarantaine de clichés de l’époque sont exposés à l’Hôtel de Ville de Huy. Ces photographies permettent de découvrir la vie quotidienne de ces familles françaises accueillies par les habitants en 1917.

Des français démunis du Nord et de l’Aine arrivent à Huy

En 1917, les troupes allemandes, qui désirent renforcer leurs lignes de défense, rasent toute une région d’Arras à Soissons. Plus d’un demi -million de français sont alors chassés de leurs terres en direction de la Wallonie. A Huy et dans l’arrondissement, ce sont plus de 3000 personnes qui sont accueillies à intervalles réguliers.

Un véritable élan de solidarité se met en place

La population hutoise apprend la venue des évacués français une semaine avant leur arrivée. Comme l’explique Gilbert Plumier, co-auteur de l’ouvrage retraçant cette page de l’Histoire. « A l’époque, le bourgmestre de Huy, s’adresse à ses concitoyens en leur disant qu’ils vivent dans une ville où personne n’a faim. La ville est, en effet, formée en majorité de commerçants et de petites industries. Le bourgmestre tient à accueillir le plus chaleureusement possible les réfugiés français. Et les familles ont tout de suite répondu à cet appel. Aucuns français n’est resté sur le pavé ».

Un ouvrage intitulé « 1917, évacués français en région hutoise » co-écrit par Mélodie Brassinne et Gilbert Plumier retrace cette page de l’histoire de Huy. Quant à l’exposition, elle est accessible les jours ouvrables à l’Hôtel de Ville de Huy.

Une conférence sur le sujet donnée par Mélodie Brassinne a lieu le 23 novembre dès 14h30 à l’Université du Temps Disponible , rue Sous-le-Château à Huy.