Monde

Le premier ministre Saad Hariri est rentré à Beyrouth après sa démission surprise

Le premier ministre libanais Saad Hariri est rentré au Liban mardi, près de 3 semaines après sa démission surprise annoncée depuis l’Arabie saoudite. Il a quitté dans la journée la France pour le Liban, via l’Égypte et Chypre.

Le Premier ministre libanais Saad Hariri est rentré à Beyrouth mardi 21 novembre dans la soirée, près de trois semaines après sa démission surprise annoncée depuis l'Arabie saoudite.

"L'avion de M. Hariri a atterri à l'aéroport international" de Beyrouth, a indiqué un communiqué du bureau de presse du Premier ministre démissionnaire.

Saad Hariri a quitté dans la journée la France pour se rendre au Caire puis à Chypre avant de revenir au Liban.

"Je participerai à la célébration de notre indépendance (la Fête nationale libanaise a lieu mercredi le 22 novembre, NDLR), et c'est là-bas que je ferai savoir ma position sur tous les sujets après m'être entretenu avec le président Michel Aoun", avait-il annoncé à l'issue d'une entretien avec le président français Emmanuel Macron, samedi 18 novembre.

Avec AFP

Première publication : 21/11/2017