la Belgique

Le quartier Madou va changer de visage ; les riverains sont partagés

Le chantier était dans les cartons depuis quatre ou cinq ans. Aujourd’hui, les travaux vont enfin commencer.

Après plusieurs moutures, le dernier projet prévoit notamment de pérenniser la fermeture de la chaussée de Louvain pour les voitures (mais pas pour les transports en commun, comme actuellement), mais aussi de réaménager la place Madou. Le chantier sera divisé en phases et sa fin est prévue pour début 2019.

Du changement plus ou moins apprécié par les riverains

Il y a ceux qui attendent de voir. Comme Diego, il habite le quartier depuis 40 ans. « J’espère que ça va changer un peu. Parce que cela fait des années que c’est le bordel ! Au niveau de la circulation, je dois faire tout un (dé)tour pour rentrer chez moi. »

Et d’autres comme Juan, qui s’inquiète des conséquences de ces travaux sur son petit bar. « Ils ont déjà fait trois fois des travaux. Et à chaque fois, en coupant la chaussée de Louvain. Maintenant, quand on y regarde, presque tous les commerces ont fermé. Alors, encore des travaux ? Ce n’est pas bon ! »

C’est tout le quartier qui sera redessiné, avec notamment une nouvelle Esplanade au pied de la Tour Madou ; des pistes cyclables sur la petite ceinture.

La première phase des travaux concerne la chaussée de Louvain, avec les impétrants. Selon Bruxelles Mobilité, elle ne devrait pas provoquer trop de désagréments, puisque les voitures sont déjà déviées vers la rue Scailquin. « Cette première phase ne va pas créer d’énormes changements par rapport à la situation précédente, rassure d’abord la porte-parole Bruxelles-Mobilité, Camille Thiry. Mais à partir du début 2018, on va travailler sur l’avenue de l’Astronomie, au niveau des carrefours de la petite ceinture ; et quand on attaquera les travaux de la rue Scailquin (mi-2018), il y aura des perturbations plus importantes. »

La fin des travaux est donc prévue pour début 2019.