la Belgique

Le tri des bagages et les nouvelles passerelles pour les Airbus 380 expliqués au roi Philippe

Le Roi est en visite à l’aéroport de Bruxelles ce jeudi matin. Philippe s’est ainsi fait expliquer le système de tri et de transport des bagages, entièrement numérisé,de l’aéroport. 

Le Roi y rencontrait également des membres du personnel, avant de visiter le Sky Hall, ancien hall des départs datant de 1958 et l’Airport Operation Center.

La stratégie 2040 de Brussels Airport lui a ensuite été présentée, et notamment l’investissement de 52 millions d’euros dans de nouvelles passerelles d’embarquement destinées à la jetée B. Cet investissement permettra à l’aéroport national d’accueillir l’Airbus A380, le plus gros avion commercial du monde, si une compagnie faisait la demande d’opérer avec un tel appareil.

L’aéroport va remplacer 24 passerelles de la jetée B datant de 1992 par de nouveaux équipements. Cet investissement s’avère nécessaire en raison des aéronefs modernes qui deviennent de plus en plus grands.

Deux tiers des nouvelles passerelles seront composées d’un double pont « offrant plus de confort aux passagers et une plus grande efficacité opérationnelle pour les compagnies ». Les portes 31 et 33 seront pour leur part équipées d’une triple passerelle, spécialement conçue pour l’A380, mais qui peut également opérer pour d’autres gros porteurs (A330, A350, Boieng 777, Boeing 787). Ces deux dernières sont déjà en cours d’installation depuis cette semaine.

Le remplacement des vingt-deux autres passerelles d’embarquement débutera fin 2018. L’opération, qui se déroulera en plusieurs phases, doit prendre fin en 2022.

Par sa visite, « le Roi soutient le pôle économique créé autour du site de l’aéroport » a communiqué le Palais.

Reportage du JT 13h sur la visite du Roi à Zaventem: