Economie

Les syndicats bloquent l’entrée des brasseries AB InBev

Les portes des brasseries AB InBev situées à Louvain, Hoegaarden et Jupille font vendredi l’objet d’une action syndicale, rapporte Het Nieuwsblad. L’information a été confirmée par l’entreprise. Les camions sont empêchés de quitter les installations du géant brassicole.

L’action est la conséquence des non-négociations entre direction et syndicats sur la nouvelle convention collective. L’entreprise n’est pas disposée à accorder l’augmentation de 1,1% prévue dans l’accord interprofessionnel. « Au contraire, la direction veut même nous retirer d’autres avantages », expliquent les représentants des travailleurs.

La direction confirme que des actions sont en cours vendredi à Louvain, Hoegaarden et Jupille. « Celles-ci se déroulent à l’extérieur des brasseries. La production se poursuit normalement », commente-t-elle. Elle ajoute que ce sont les syndicats qui ont quitté la table des négociations. « Nous avons l’intention de continuer le dialogue sur les conditions salariales et de travail de manière constructive. »