la Belgique

Leuze: l’héritage légué aux pompiers doit revenir à la zone de secours

La section famille du Tribunal de première instance de Tournai a rendu son jugement dans le dossier qui opposait la zone de secours de Wallonie picarde à l’ASBL Centre de Formation Raymond Michiels. Raymond Michiels est ce Leuzois qui avait légué son héritage à la caserne de pompiers au moment de son décès, à la fin de l’année 2013, afin qu’il serve à la formation des pompiers leuzois. Mais, suite au regroupement des zones de secours, les pompiers leuzois ont été englobés dans cette nouvelle structure (la zone de secours de Wallonie Picarde). Des avis divergents se sont fait entendre à propos de la finalité de l’argent. Une asbl, gérée par l’ancien commandant Hubert François prévoyait d’utiliser les fonds pour financer un bâtiment (un centre de formation) à proximité du musée de l’auto. Mais les actuels pompiers leuzois, via l’amicale du poste de secours de Leuze-en-Hainaut s’interroge également sur le bien-fondé d’un tel centre

Finalement la zone de secours de Wallonie picarde a obtenu gain de cause et l’ASBL doit lui remettre l’entièreté de l’héritage. Il s’agit d’un montant de 1,2 millions d’euros. On ignore si l’ASBL compte aller en appel de cette décision.