la Belgique

Soignies: qui succédera à Marc de Saint Moulin aux prochaines élections communales?

Les jeux sont ouverts. Les forces en présence se tiennent: le PS est le parti majoritaire au conseil communal (11+1 depuis le transfert de Jean-Paul Procureur du groupe Ensemble (cdH) vers le PS), le MR en a 8 et fait partie de la coalition, le groupe Ensemble (cdH) en avait 8 (-1 avec le départ de jean-Paul Procureur) et les Ecolos en ont 2. 

Marc de Saint Moulin, le bourgmestre PS, cédera le maïorat à Fabienne Wicnkel d’ici la fin décembre 2017. Une volonté de renouveler les cadres du PS local et de faire place à la jeune génération.

C’est donc la députée et actuelle échevine qui tirera la liste avec Hubert Dubois, le président de CPAS, comme second aux prochaines élections communales. Marc de Saint Moulin figurera aussi sur la liste, et « pas pour faire de la figuration ». Le bourgmestre actuel n’entend en effet pas se retirer de la vie politique. 

Premier parti

Du côté du MR, actuellement en coalition avec le PS, c’est Marc Verslype qui sera tête de liste. L’échevin des travaux a de l’ambition. Il ne cache pas la volonté du MR de devenir le premier parti de Soignies. D’ici là, le premier échevin veut continuer à travailler en parfaite harmonie et loyauté avec le PS. 

Pour le groupe Ensemble, c’est très probablement François Desquesnes qui sera tête de liste. Il n’y a pas d’autre candidat en tout cas. Le député wallon cdH ferait le choix de la commune s’il devait choisir entre deux fonctions, celle de député ou celle d’échevin, voire de bourgmestre.

La liste Ensemble ne s’estime pas hors-jeu, que du contraire. La triangulaire entre les trois partis politiques a toujours existé à Soignies et l’alternance après 18 ans de coalition PS-MR n’est pas à exclure. 

Quant aux Ecolos, ils sont encore en réflexion. La tête de liste n’est pas encore désignée. Le conseiller communal, Christophe Laurent, a déjà rempli deux mandats et souhaiterait passer la main. Une réflexion est menée en interne et avec les citoyens.