la Belgique

Un numéro spécial de L’Équipe dont les titres des articles sont des paroles de chansons de Johnny

 

La Une de L’Équipe du jeudi 7 décembre 2017 –

La presse nationale et régionale salue ce jeudi la « légende » Hallyday après la mort du rockeur « éternel » dans la nuit de mardi à mercredi à l’âge de 74 ans. Parmi ces hommages unanimes, celui de L’Équipe semble particulièrement bien choisi. Le quotidien sportif a en effet décidé de truffer ses pages de référence au King français.

« Rallumer le feu », « Optique 2018 »

Si, en une, L’Équipe n’a pas opté pour une pleine page avec un portrait de Johnny Hallyday comme l’ont fait de nombreux quotidiens, le journal a en revanche évoqué l’arrivée d’un nouvel entraîneur au PSG et la volonté du club de remobiliser ses joueurs avec le titre « Rallumer le feu », référence directe à l’un des tubes du rockeur qui avait enflammé le Stade de France.

« Rallumer le feu » en Une de @lequipe ce jeudi 7 décembre. pic.twitter.com/erRJnseqkK

— L’ÉQUIPE (@lequipe) December 6, 2017

Le quotidien sportif évoque également en manchette le passé de pilote de course du chanteur lorsque ce dernier avait pris le départ du Paris-Dakar.

Dans toutes ses pages, les titres des articles font directement référence ou évoquent les chansons de l’idole des jeunes. « Oh Emery, si tu savais »: un jeu de mot avec le Oh Marie de Johnny pour l’ouverture consacrée à l’entraîneur de football espagnol du PSG en danger après sa défaite face au Bayern Munich. « Pourquoi le roc a le blues », poursuit L’Équipe, toujours au sujet du club de la capitale.

« Il manquera une étincelle »

« Les Brésiliens légers comme du vent », titre un article consacré aux joueurs parisiens, en guise de clin d’œil aux paroles de Je te promets: « Si les mots sont usés, légers comme du vent. Et même si notre histoire se termine au matin. J’te promets un moment de fièvre et de douceur », chantait Johnny. « Optique 2018 », lance un autre article, sur la même mélodie que le slogan publicitaire scandé par Johnny Hallyday.

« Le Chakhtior prive City du 100% » accroche un billet sur la défaite infligée par le club ukrainien de Donetsk à Manchester: il faut ici comprendre Sang pour sang, du nom du 42e album de la star composé par son fils David Hallyday. « Monaco, noir c’est noir », titre un autre article relatant les déboires de l’ASM. « Il manquera une étincelle », s’indigne un sujet sur les tribunes vides du Vélodrome marseillais, tout comme le chanteur clamait qu’il en « suffirait » d’une pour Allumer le feu.

« Vaincre pour le meilleur », « Salue les copains »

En page 12 du journal, il ne s’agit pas de Vivre pour le meilleur, mais de « Vaincre pour le meilleur », pour le club lyonnais qui doit battre Atlanta en ligue Europa. Quant à Wylan Cyprien, un joueur de l’OGC Nice qui va rejouer ce jeudi soir après avoir été arrêté longuement à cause d’une blessure, il « salue les copains », du nom du 2e album du rockeur.

Autre référence à l’idole des jeunes: les candidats au ballon d’or, dont le lauréat doit être désigné ce jeudi. Christiano Ronaldo et Lionel Messi, les deux favoris, sont « Les idoles des jeunes ». L’ovalie n’est pas en reste: Patrice Collazo, l’entraîneur de l’Atlantique stade rochelais, souhaitent que ses joueurs aient « L’envie d’avoir envie ».

Bien joué, @lequipe qui rend hommage à sa façon à #Johnny à chaque page ! pic.twitter.com/2AVcNkaT7E

— Adeline Francois (@a2linefrancois) December 7, 2017