Sports

Un prêtre poignardé à Mexico, confusion sur l’identité de l’agresseur

 

Un policier devant la cathédrale de Mexico après une attaque contre un prêtre poignardé en pleine messe, le 15 mai 2017 –
YURI CORTEZ, AFP

Un homme a été interpellé après avoir gravement blessé un prêtre en tentant de l’égorger en pleine messe à Mexico. Les autorités tentent toujours de déterminer la nationalité du suspect, qui s’est présenté comme français puis comme « nord-américain ».

Les autorités mexicaines tentaient lundi soir de déterminer la nationalité d’un homme qui a poignardé un prêtre en pleine messe dans la cathédrale de Mexico et s’est présenté d’abord comme Français, puis comme « artiste nord-américain », selon différentes sources.

L’agresseur est de « nationalité française » a indiqué la Commission nationale de sécurité mexicaine dans un communiqué diffusé dans la soirée.

Devant les autorités judiciaires, l’homme aurait cependant affirmé « s’appeler John Rock Schild » et se serait qualifié d' »artiste nord-américain » en précisant qu’il ferait usage de son droit au silence, selon un communiqué du bureau du procureur. Une source auprès des autorités françaises, contactée par l’AFP, a indiqué n’être pas en mesure de confirmer ou d’infirmer la nationalité de l’agresseur.

Le prêtre dans un état stable

L’homme a poignardé le prêtre Miguel Angel Machorro vers 19H00 locale (00H00 GMT) dans cette cathédrale située dans le centre historique de la mégapole.

« L’agresseur a attrapé par le cou le prêtre et a tenté de l’égorger. Grâce à Dieu, le père Miguel Angel Machorro a pu se dégager, mais il a été blessé près du poumon avec un objet tranchant », a informé de son côté l’Eglise catholique dans un communiqué.

Le prêtre a ensuite été transféré rapidement en hélicoptère vers un hôpital de la capitale, où il se trouve « dans un état stable mais délicat », selon les autorités judiciaires.

Une des plus grandes église d’Amérique latine

Plusieurs médias nationaux mexicains ont d’abord fait état d’un agresseur de nationalité française, mais en conférence de presse, l’avocat de l’Eglise mexicaine Armando Martinez s’est refusé à confirmer ces affirmations.

Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent des personnes portant secours à un prêtre en robe blanche, allongé dans l’église près d’une flaque de sang. Située en plein coeur de la capitale, à deux pas du Palais national, la cathédrale de Mexico est l’une des plus grandes d’Amérique latine et l’une des plus visitées de la région.