la Belgique

Un sursis pour la famille arménienne réfugiée dans l’entité de Fraire

La chambre du conseil de Dinant a autorisé mardi la famille Sahakyan à réintégrer son domicile. Pour le Comité de soutien de cette famille, c’est un soulagement. Même si la famille reste sous le coup d’un ordre de quitter le territoire.

« Le tribunal vient d’accorder le fait qu’ils puissent revenir chez eux, à Fraire (ndlr: Walcourt). C’est une première bonne nouvelle, même si c’est transitoire, a réagi Eddy De Jaeghere, président du comité de soutien, et même si l’ordre de quitter le territoire est toujours établi. »

L’avocat des Sahakyan a introduit une demande de régularisation humanitaire pour l’ensemble des membres de la famille. « Pour la suite, il s’agira d’étoffer cette demande, avec des preuves attestant notamment de leur bonne intégration, de leur participation à la vie socio-culturelle du village, de la bonne scolarité des enfants… Cette famille ne s’est jamais mise en avant de façon négative. On espère donc que ces éléments pourront peser dans la balance, afin que l’on puisse revoir leur dossier de manière plus positive ».

Pour couvrir les frais d’avocat et de procédure, le comité de soutien prévoit des activités dans les prochains jours.