la Belgique

Collaboration : les francophones connaissent-ils assez leur passé ?

 » Kinderen van de collaboratie  » un documentaire sur les enfants de la collaboration réalise un carton en Flandre. Un succès qui rappelle aux francophones, que la Flandre a beaucoup travaillé sur son passé et en particulier sur les pages les plus noires du 20ème siècle. La collaboration et singulièrement la collaboration liée au mouvement flamand, a été et est encore l’objet d’étude de plusieurs historiens. De nombreux travaux et publications sont consacrés à ce sujet. La série documentaire de la VRT exprime bien la sensibilité flamande par rapport à cette période de l’histoire.

 

Côté francophone, le rapport à la collaboration n’est pas le même. Il y a eu moins d’études. Ce que n’a pas manqué de rappeler Bart de Wever en 2010 en accusant les francophones de mettre  » leur passé collaborationniste sous le tapis « . Il y accusait les francophones de juger les flamands  » en vertu d’une supériorité morale déplacée et basée sur l’ignorance collective « .

 

La polémique fut rude, révélant une mémoire de la collaboration très différente entre le nord et le sud du pays. Du coup débat première revient en profondeur sur l’origine de ces mémoires divergentes.

La question sera eu cœur de « Débats Première » ce mardi 14 novembre en direct de 12h30 à 13h.

Donnez-nous vos solutions

On attend vos réactions :

  • Par téléphone au 02/737.37.07
  • Sur Facebook
  • Sur Twitter avec le #Débats1