Politique

Emmanuel Macron: « On a tous en nous quelque chose de Johnny »

 

Johnny Hallyday aux Victoires de la musique en février 2016 –
Bertrand Guay – AFP

Emmanuel Macron a rendu hommage à Johnny Hallyday décédé à l’âge de 74 ans dans la nuit de mardi à mercredi, en affirmant qu’on a « tous en nous quelque chose » du chanteur, dans un communiqué publié par l’Elysée.

« De Johnny Hallyday nous n’oublierons ni le nom, ni la gueule, ni la voix, ni surtout les interprétations, qui, avec ce lyrisme brut et sensible, appartiennent aujourd’hui pleinement à l’histoire de la chanson française. Il a fait entrer une part d’Amérique dans notre Panthéon national », ajoute le texte du chef de l’Etat.

« Une présence familière »

« A travers les générations, il s’est gravé dans la vie des Français. Il les a conquis par une générosité dont témoignaient ses concerts : tantôt gigantesques tantôt intimes, tantôt dans des lieux démesurés, tantôt dans des salles modestes (…) Il n’a jamais vieilli parce qu’il n’a jamais triché. Parce qu’il est resté simple et amoureux de la vie. Et parce qu’il savait que le secret pour ne pas vieillir est d’avoir plusieurs vies », poursuit le communiqué.

« Jusqu’au bout, libre dans sa tête, il aura été cette présence familière, cette voix tant de fois imitée, cette personnalité osant vivre pour le meilleur, et communiquant une énergie fraternelle à ce public qui en retour lui criait : +Que je t’aime+. Ce public aujourd’hui est en larmes, et tout le pays est en deuil ».

« Le Président de la République et son épouse présentent à Laeticia Hallyday, à ses filles Joy, Jade et Laura, à son fils David, à ses musiciens, à son équipe, à ses amis, à ses fans, leurs sincères condoléances », conclut le communiqué de l’Elysée.