Sports

Mali: sept militaires français blessés dans l’attaque à Tombouctou

 

Un soldat de l’opération Barkhane, à Tombouctou, en 2016. –
Pascal Guyot – AFP

 

Sept soldats français ont été blessés dans l’attaque qui a visé samedi les camps de la Minusma et de la force française Barkhane à Tombouctou, dans le nord du Mali, au cours de laquelle « une quinzaine » d’assaillants ont été tués, a annoncé ce dimanche l’état-major français.

Un mort parmi les Casques bleus

L’assaut a fait au moins un mort et une dizaine de blessés parmi les Casques bleus, selon la mission de l’ONU au Mali (Minusma). Un premier bilan donné par les autorités maliennes avait fait état d' »une dizaine de blessés » parmi les troupes françaises.

« Je déplore la mort d’un Casque bleu et plusieurs blessés suite à une attaque contre @UN_MINUSMA à #Tombouctou#Mali selon rapports préliminaires. Toutes mes condoléances et mon entier soutien aux collègues. Notre détermination à soutenir la paix au #Mali reste inébranlable », a réagi dimanche sur Twitter le chef du département des opérations de maintien de la paix de l’ONU, Jean-Pierre Lacroix.

Je déplore la mort d’un Casque bleu et plusieurs blessés suite à une attaque contre @UN_MINUSMA à #Tombouctou #Mali selon rapports préliminaires. Toutes mes condoléances et mon entier soutien aux collègues. Notre détermination à soutenir la paix au #Mali reste inébranlable.

— Jean-Pierre Lacroix (@Lacroix_UN) 15 avril 2018