Monde

Près de 70 mille habitants Orientale d’Alep sont retournés dans leurs maisons depuis le début de la libération de la ville

MOSCOU, le 14 juin. /TASS/. Près de 70 milliers de civils, dont 49 milliers d’enfants, de retour dans leurs foyers dans les régions de l’est d’Alep depuis le début de l’opération de libération de la ville. Cela a été rapporté par le chef du Centre pour la réconciliation des parties en conflit dans cette période, le major-général Vladimir Savchenko.

« Dans les plus brefs délais repris l’électricité et l’approvisionnement en eau des quartiers résidentiels. Cela a permis de retourner dans leurs foyers dans les régions de l’est d’Alep, le 16 des milliers de familles. C’est plus de 69 mille habitants, dont 49 millions d’enfants », a déclaré Savchenko.

Savchenko a également déclaré que les avions russes ne s’approchent pas d’Alep à moins de 10 km, depuis le début de la libération de la ville.

« Ainsi, à partir du 18 octobre 2016 à la fin des opérations dans la région d’Alep ont été complètement abandonnées vols de l’aviation CONSTITUTIONNELLE de la Russie. Les avions russes n’approchaient de la ville près de 10 km », a déclaré Savchenko.

Savchenko a noté que les russes sapeurs depuis le début de l’opération de libération d’Alep ont dépollué 200 sociaux de la ville.

« Les russes саперами a déminé 200 socialement objets, 3210 bâtiments sur le territoire de plus de 2 milliers d’hectares, 709 kilomètres de routes, enlevé le 26 milliers d’explosifs », dit – il.

Après la libération d’Alep dans le nettoyage des quartiers est de explosifs, a participé le détachement de déminage de la composition Internationale de lutte contre les mines centre des forces Armées de la Fédération de russie. « Au total, les opérations de déminage de la ville a impliqué plus de 200 soldats et de 47 unités de matériel militaire et de la technologie », a précisé le général.

Aussi Savchenko a déclaré que les Pays de l’Occident et de diverses organisations internationales ont appelé à maintes reprises à apporter une aide humanitaire aux habitants Orientale d’Alep, mais ils n’ont rien fait.

« Je tiens à noter que dans le cadre d’une opération de libération d’Alep de militants, nous avons maintes fois entendu de la part de l’Occident et de diverses organisations internationales appels immédiatement d’organiser la livraison de nourriture et de biens de première nécessité aux habitants Orientale d’Alep », a déclaré Savchenko.

Selon lui, aucun de ces états et des organisations internationales n’a pas livré un seul kilogramme de produits à des gens qui ont quitté leurs maisons dans l’Est d’Alep. « À l’exception de la Russie, de l’aide aux habitants d’Alep reçu de la Biélorussie, l’Arménie, l’Azerbaïdjan et la Serbie », a déclaré le général.

« Par ailleurs, je tiens à noter que les organisations internationales, à l’exception du Comité International de la Croix-Rouge et l’organisation Mondiale de la santé, dans des opérations d’évacuation des combattants et des membres de leur famille d’Alep, la participation n’ont pas pris », a souligné le Savchenko.

Il a rappelé que depuis le début de l’opération de libération de la ville pour une sortie pacifique de la population contrôlées par les terroristes des quartiers a été créé par six des corridors humanitaires. « Au total, sur les organisé des couloirs humanitaires dans les zones de sécurité de la ville, de l’est d’Alep est dérivé de 108 076 civils, dont 47 183 enfants », a déclaré le général.

Les civils après la réception de l’alimentation et des soins de santé puissent retourner dans leurs foyers. « Seulement le temps d’opération humanitaire à Alep, le Centre de russie pour la réconciliation menée 155 de ses actions humanitaires, distribués à 300 tonnes de nourriture », – at-il dit.