la Belgique

Soixante conteneurs vont être enterrés pour accueillir les déchets ménagers à Charleroi

Charleroi a demandé à l’ICDI, l’Intercommunale de Collecte des Déchets et des Immondices, de placer dans le quartier de la Ville-Haute soixante conteneurs enterrés destinés à recueillir les déchets ménagers et le verre.

Pour le bourgmestre Paul Magnette, le projet s’inscrit dans le plan de revitalisation « Charleroi DC », appelé à rénover le quartier de la Ville-Haute, en mettant à profit les chantiers qui vont s’y ouvrir dès l’an prochain.

Trente-six conteneurs destinés aux déchets ménagers et 24 conteneurs destinés à recueillir le verre vont être placés dans ce quartier. Ils seront constitués d’une fosse accessible sept jours sur sept via une borne aérienne, grâce à un badge attribué à chaque ménage concerné. Ce badge permettra l’ouverture d’une trappe qui se referme une fois le contenu du sac déposé. Il permettra aussi à l’usager de contrôler en ligne sa production de déchets. L’utilisateur se passera donc de remplir les actuels sacs blancs et ira directement déverser ses ordures ménagères dans le conteneur proche de chez lui.

Selon l’échevin de l’Environnement Cyprien Devillers, les conteneurs permettront de répondre aux problèmes de dépôts de déchets en dehors des heures et des jours prévus par le calendrier de collecte de l’ICDI. L’implantation de ces conteneurs enterrés a été étudiée en tenant compte des lieux de fréquentation de ce quartier, de ses habitants, de ses opérateurs publics et de ses restaurants.

Des études complémentaires seront effectuées par l’ICDI afin d’envisager le déploiement à terme de conteneurs collectifs pour d’autres types de déchets tels que PMC et cartons en îlots de tri.

L’ICDI pour le nettoyage des rues aussi

Au-delà de cette innovation, Charleroi a aussi décidé de confier désormais à l’ICDI une partie des tâches jusqu’ici accomplies par les services communaux en matière de nettoyage mécanique des rues de la ville. Ce transfert de compétences n’aura aucun impact sur le volume du personnel, a souligné le bourgmestre Magnette: les négociations ont été menées à ce propos avec les organisations syndicales. Le matériel et le personnel actuellement utilisé par Charleroi sera intégré à ce transfert, et cette opération sera financièrement neutre pour la Ville. Les opérations de nettoyage seront assurées par l’ICDI dès le premier trimestre 2018 dans le centre-ville, avant de s’étendre à toutes les communes de l’entité.