la Belgique

Houffalize: l’indignation à l’annonce de l’avis d’expulsion de Samira et de ses enfants

A Houffalize, c’est l’indignation suite à cet avis d’expulsion qu’a reçu mardi dernier, Samira Balouch, cette femme qui a fui l’Afghanistan avec ses deux enfants il y a 8 ans. Ils sont aujour’hui âgés de 11 et 13 ans et sont parfaitement intégrés. Ils sont tous les deux scolarisés, la maman a elle trouvé un travail aux titres-services de Houffalize. Mais tout s’est écroulé pour la famille quand elle a reçu cet avis, qui stipule qu’ils doivent quitter le territoire ce mercredi 15 novembre. Samira, évoque son ressenti :

« Je suis seule avec mes deux enfants, j’ai quitté l’Afghanistan à cause de la guerre, et je suis venue ici dans une maison sociale. Mon ainé est en première secondaire à l’Athénée d’Houffalize, et le petit est à l’école communale. »

Samira et ses enfants parlent bien le français, et ce n’est pas le seul effort fourni par Samira. L’une de ses collègues, Michelle Simon raconte :

« Samira est arrivée chez nous en août, parce que nous manquions de personnel. Elle avait déjà obtenu seule un permis de travail. Et ce n’est pas chose aisée lorsqu’on n’est pas régularisée. Elle a fait toutes les démarches à Namur, et elle a obtenu le permis de travail valable pour un an. Donc je pense que Samira est une personne très très courageuse, et qu’elle mérite qu’on se batte pour elle. »

1.500 signatures ont déjà été récoltées pour contrer cette décision, mais les nouvelles ne sont pas bonnes. A moins d’un soutien politique, les autorités viendront chercher la famille demain soir afin de la conduire dans un centre de réfugiés du côté de Bruxelles. Le 19 novembre, elle devra se débrouiller pour trouver un nouveau logement avant d’être expulsée vers l’Afghanistan.